13 mai 2019

Bref

Bref, j'ai cousu un déguisement.

Au début c'était un carton d'anniversaire des 40 ans de Stéphanie ma cousine avec écrit "déguisement personnage de série ou de dessin animé obligatoire". A ce moment là je me suis dit que j'aimais bien les costumes et même que depuis deux ans je m'inscris à la nuit du huit clos de Nantes pour me costumer mais pas que, mais que quand même j'aime bien les costumes... alors j'ai commencé à chercher, j'ai parcouru des milliers de pages internet, naviguant de Winnie l'ourson à pirates des caraïbes en passant par la famille Adams ou pierre à feu, proposant à mes collègues de galère des idées partagées genre "on est tous Charlie et on est tellement nombreux qu'on ne se demande plus où il est ah ah ah" mais c'est vrai que commencer à réfléchir au costume à réception de l'invitation soit 4 mois en avance, étonnamment à part moi y avait pas grand monde pour discuter la chose

... 


Bref, je m'suis dit que j'allais faire un truc simple mais pas acheté parce que sinon je vois pas pourquoi je fabrique toutes mes fringues si c'est pour acheter un costume autant faire un truc vite fait mais que je puisse dire "c'est moi qui l'ai fait", ou à défaut c'est ma mère qui le dira parce que ma mère elle est invitée aussi, donc pas besoin de le dire, ma mère elle s'en charge très bien, elle est fière ma mère. J'ai donc réfléchis en tête à tête avec moi même et vu qu'on n'était pas trop nombreux dans ma tête à cette période de l'année j'ai décidé que j'allais être une méchante mais une méchante pas trop moche, une méchante un peu sexy, une méchante qui en jette, une méchante habillée en noir mais pas que, une méchante pas drôle, une méchante qui fait peur, une méchante vraiment méchante, une méchante que quand tu la vois tu te dis direct "ah ouai c'est une méchante c'est pas une gentille". Et comme je voulais faire un truc vite fait et qu'on était peut-être un peu plus nombreux que prévu dans ma tête: j'ai choisi de faire un manteau. 

Un grand et long manteau 

Un manteau chaud et lourd

En plein été

J'avais jamais fait de manteau.
...

Bref, j'ai décidé que ce n'était pas un problème et que si jamais c'en était un alors tout problème à une solution et vu qu'en vrai c'était un problème j'ai trouvé la solution en m'adressant aux couturières d'un forum pour leur demander comment faire un manteau vite fait/grand/lourd/long quand on a jamais cousu de manteau, elles ont gentiment répondues:


"il fait trop chaud pour coudre un manteau"

...

Bref, j'avais pas de solution j'ai décidé que je restais persuadée que ce forum était fantastique et qu'il devait sans doute regorgé de bonnes idées quand on avait pas un problème de manteau par 35° à l'ombre et que de toute façon j'allais mixer quelques patrons pour obtenir le rendu que je souhaitais et que de toute façon il me fallait 6 mètres de tissu poilu, non 5 mètres, en tapant 4 mètres ça fait combien ? Bon, 5 mètres argh merde la doublure : 4 mètres ou 3? Après avoir cliqué sur le panier puis vidé le panier rempli le panier puis vidé le panier pendant 3 mois j'ai fini par valider: il ne me restait qu'1 mois pour faire le manteau.

...

  Bref, après avoir imaginé un truc à partir des manches de nénuphar, de l'évasement d'eagle, de la capuche du petit chaperon rouge, étalé mes kilomètres de tissus sur le carrelage de notre salon, épinglé/coupé/sectionné, laissé des tonnes de peluches noires et blanches dans les quatre coins de la maison, pesté d'avoir choisi de faire des manches à fronces sur du tissu épais, galéré à passer les 4 couches sous l'aiguille de ma machine à coudre, relu le tuto de la michelle mille fois pour le montage de la doublure... 




On était la veille du jour j. Ouf. 

...

Ah non.
J'avais pas d'robe pour aller avec le manteau 

...

   Bref, j'ai trouvé/imprimé/scotché/recopié/découpé un patron lekalail me fallait du tissu noir, j’avais pas d'tissu noir, j'ai pris un tissu noir à pois blanc

A 20H00 la robe était terminée
L'envers du tissu était blanc.

Bref, je m'suis dit que de toute façon ce n'était qu'un costume, que personne ne verrait que l'envers du tissu était blanc, même si la jupe de la robe est high low

A 00H00 j'ai teinté la robe en noir.

...









Séance de maquillage avec pôpa
Cruella j't'ai dans la peau 





Bref, j'ai cousu un déguisement. 







Et comme d'habitude, j'ai fabriqué un petit nœud papillon. 
Ce coup-ci pour Marry Popins




Merci à mes compagnons qui ont bien voulu prendre les photos et poser pour la postérité!





7 déc. 2018

Et la violence?


« Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.
La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »


Dom Helder

1 oct. 2017

Ce soir, sur le toit du monde...

"Sur le toit du monde", c'est le titre de la chanson que j'ai écrite pour le départ à la retraite de mon papa. Le 1er septembre 2017, il a organisé une superbe fête "GUINGUETTE". L'occasion était trop belle! Je me suis adonnée de longues heures à ma passion pour répondre au challenge du thème. Après moultes recherches, mon choix s'est arrêté sur:


Le patron de la Cambie Dress de Sewaholic

Cé t'y pas "guinguette ça!?

Sewaholic - Cambie


Un plumetis blanc de chez Bennytex

Plumetis De Coton Couleur Blanc


Agrémenté d'un jupon en tulle trouvé ici

Comment ça "elle a eu la flemme de le coudre!"? oui oui tout à fait...



De deux énormes nœuds réalisés dans du satin rouge à pois blancs de chez Butinette en guise de ceinture et de "bibi"



Et de paires de pompes et de socquettes, assorties au tout




Je vous laisse admirer mon oeuvre, que dis-je "mon chef d'oeuvre", mon bijou, ma perfection, mon prodige... ma cousette. Agrémentée des paroles de la chanson:

Ce soir sur l'toit du monde le Gérard est de sortie
Plus les couleurs sont floues et plus on rit
Ce soir sur l'toit du monde le Gérard est de sortie
Entrez dans son univers infini


Il y'a la vie scolaire dont il est le meneur
Composée de gens fiers de faire partie des "semeurs"
Y'a lui et la Christiane, les vieux de l'équipage
Anne-Françoise et Florence, toujours prêtes pour le voyage
Et puis y'a la Christine et ses grands yeux qui pétillent
Elizabeth, Amélie, chaque jour plus investies
Et puis y'a l'Mickaël, qui n'a pas son pareil
Pour transformer nos peaux en rayons de soleil



Y'a la grande Bernadette qui chante la pastorale
Qui exprime sa foi d'une voix instrumentale
Y'a elle et le Pierre-Yves, celui qui compte les sous
Qui pour un quat' couleurs est prêt à te rendre fou
Et puis y'a tous les profs, formateurs engagés
Ceux qu'ont plus de corrigés que de vacances d'été
Ceux qui n'ont que l'savoir, leur patience et du temps
Pour préparer l'futur, l'avenir de nos enfants

J'apprends de mes erreurs: la fermeture éclair gondole faute d'avoir thermocollé le tissu très fin. 

Et puis y'a tous les autres, de l'entretien, la cantine
Les mêmes qui font en sorte que le collège est bonne mine
Ceux qui s'occupent des gosses quand les ventres crient famine
Et qui bravent le tétanos, toujours à grands coups d'bassine
Et puis y'a l'ami Franck pour leur donner du labeur
Pour cadrer ce petit monde, pour leur réchauffer le coeur
Assisté de Sylvain, de Françoise et de Laurent
Relais du quotidien aux regards bienveillants



Et puis enfin y'a nous avec not' ptite chanson
Nos accords de guitare et nos airs d'accordéon
Et puis enfin y'a vous qui vous sentez si proches
De cet homme hors du commun qui a du mordant plein les poches
Et puis enfin y'a lui, tout c'qu'y a d'plus ordinaire
Doux rêveur à ses heures mais toujours les pieds sur terre
Pour emmener dans ses voiles les élèves du ptit matin
Celle qui n'croit plus en elle celui qui n'croit plus en rien
Et puis toi qui nous écoute et qu'est venu partager
Une petite tranche de vie, d'amour et d'amitié
Une petite tranche de vie qui a pour échantillon
35 ans au collège, ce soir c'est l'évasion!



Je t'ai entendu, toi là-bas, au fond, oui toi!!! 

Oserais-tu dire que je n'ai même pas eu un soupçon au premier essayage quant à la combinaison des tissus? Que je ressemblais vaguement OUTRAGEUSEMENT à une star de la guingu..., que dis-je, à une ICÔNE du ...euh...dessin animé...

Résultat de recherche d'images pour "minie"

Bein non, j'avais pô soupçonné, mais d'autres s'en sont gaussés...

Afin de faire taire les mauvaises langues en fin de soirée - en vrai j'avais mal aux pieds, très mal aux pieds - j'ai enfilé mes boots et la jolie veste de ma coupine Manue

















J'ai presque envie d'aller travailler avec le tutu! 






Bonus de fin d'article pour ceux qui ont tenu jusqu'ici
Avec un article par an, il faut bien que je comble :-) 
(ouhhh je sens que certaines vont s'en donner à cœur joie dans les commentaires!)

C'est avec un grand bonheur que j'ai pu coudre ce même modèle pour ma sœur <3. En double gaze noire et plumetis à pois blanc. 

La voici en image alors qu'elle était "en cours"... 


Terminée deux jours avant la soirée, elle avait tout d'une grande!
Rien que par la taille du jupon, voyez la bête: 


Je n'ai pas coupé la double gaze dans le droit fil (WTF?) et le plumetis était de très mauvaise qualité. 
Un passage en machine plus tard, la veille de la soirée (oui, sinon c'est pas drôle!) et...


Tadaaaaaaaaaaaaam: "rétractation" du jupon et décollage des pois blancs!
Je vous fais grâce de la photo portée car sa propriétaire ne souhaite pas que je dévoile la partie charnue de son anatomie :-D

Du bricolage en urgence: 
- Séparation du corsage et de la jupe
- Blocage de la fermeture éclair
- Rajout d'un morceau de jersey d'un vieux tee-shirt noir en bas du corsage 
- Création d'une ceinture et d'un bibi dans le plumetis de m...
- Utilisation d'un tutu en guise de jupe

Pas de photos portées pour cette version guinguette, mais une série de photos en mode rock ! 






Pour réellement conclure, je vous laisse admirer mon oeuvre, que dis-je "mon chef d'oeuvre", mon bijou, ma perfection, mon prodige... mon Bibou. Parce qu'il a, comme nous tous, préparé sa tenue avec amour et participé grandement à la réussite de la chanson le jour J en criant BYE BYE BYE à chaque fin de refrain.  


















Petit zoom sur son nœud papillon fait main


* Chanson largement inspirée des Ptits Yeux
Psst: merci Tonton Michel et tata Martine pour avoir bien voulu "jouer" le jeu 
Psst: merci mon Biboune pour les photos

17 août 2016

Vintage Wedding

Le 6 juillet dernier, Hélène et Daniel s'unissaient pour le meilleur 
Le thème du mariage : VINTAGE 


Après avoir tergiversé*

*Entendez: choisir un modèle, le mixer à un autre, commencer à coudre la robe ... jaune[tissu:16€ / dentelle:20€] , acheter les chaussures... jaunes (50€), puis tout abandonner gniiiii - oui elle me grossissait - gniiii - coût du cul d'sac (au sens propre comme au figuré!): 86€ - gniiii - quand on entend que la couture cé pô cher, bein moa j'te dis qu'cé cher hein!   

Tissus trouvés au fond de l'armoire
(économie hein!)
Voile de coton à fleurs et crêpe de polyester
Dentelle 

Bleu le tissu principal BIEN EVIDEMMENT
 parce qu'en jaune CA RISQUAIT D'ALLER AVEC LES SHOES A 50 BALLES !!!!

Coupons de St Pierre - 3 ans


Jet de dévolu* sur la Seda Dress

*Je vous laisse imaginer héhé



Robe totalement doublée en voile de coton*

*En fait je crois plutôt que c'était une sorte de tissu "toile à patron" car au second lavage, il s'est déchiré sur certaines coutures... 


Bref, elle a eu son jour, unique!




Les chaussures? Achetées pour l'occasion pourquoi? ... 

Et pour aller danser, regardez comme elle touuuuurne !!!!






Dans la vraie vie avec la vraie robe, je n'ai pas dansé DU TOUT parce que je ne pouvais ABSOLUMENT pas lever les bras (OUI je danse les bras levés !). 
J'ai donc cousu une robe noire, avec de la dentelle, chic quoi.
Un de mes oncles a gentiment souligné que je ressemblais à une gothique... 

Au moins, LUI, il peut lever les bras...

Pssst: merci mon Biboune pour les photos... 

9 août 2016

Elle est très belle... vu de dos!


Miroir mon beau miroir, surtout ne dis rien!


Parfois l'effet ne se fait que dans le reflet

 

De face, de trois quart, de moitié, jamais tout à fait


 Jeter un œil sur ce sans tain, vous aurez joli teint


Des fragments de trucs, de choses, de machins qui s'agencent et BOUM!


Selon le point de vue, de quel côté m'as tu vu? 


Vacille côté lumière sans tomber en arrière


Expose sans pause et à juste dose


Détails qui assaillent sans pinaille et BAM !



Première robe: Association du haut de la combi Iris du magazine La Maison Victor (Mai - Juin 2016) et de la jupe de la Belladone de Deer and Doe

Seconde robe: Robe Libby du magazine La Maison Victor Juillet - Août 2016 



Psssst: merci mon Biboune pour les photos!